Annuaire des fruits

 

Ananas

Cultivé principalement dans l’hémisphère Sud, l’ananas représente plus de 20 000 000 de tonnes de production par an. Parmi ce total, seuls les Philippines, le Brésil et le Costa Rica atteignent les 2 000 000 de tonnes par an.

Plante tropicale nécessitant une température constamment au-dessus de 10°, sa découverte remonte au navigateur Christophe Colomb bien que certaines sources concordantes accordent à Pompéi la paternité de sa découverte. A son arrivée en Guadeloupe en 1493, Colomb vante les mérites de ce fruit sucré et tropical.

Appelé pine apple en anglais en raison de sa ressemblance à la pomme de pin, sa  culture en Europe se développa entre le 16ème et le 17ème siècle. Mais les rois abandonnèrent l’ananas en raison de son coût élevé, seule la Hollande maintint la production sous serre.

Il existe six variétés d’ananas, reconnaissable en fonction de leurs caractéristiques morphologiques (couleur, résistance des pétales, forme des bulbilles…) : la Cayenne lisse, l’ananas bouteille, la Spanish, Mordilonus-Perolera-Malpure, Pernambuco et Queen.L’ananas a une teneur en vitamines et en  eau très élevés, ce qui en fait un fruit extrêmement sain : Pour 100g, il présente 87.24g d’eau, 16.9mg de vitamines C et 0mg de cholestérol. 

Le Jardin du Fruit compose ses corbeilles de fruits avec des ananas de première qualité.

Cerise

Historiquement cultivé en Europe de l’Est et en Asie Mineure, la cerise se récolte entre Juin et Août selon les années. Mis à part les Etats-Unis, tous les grands pays producteurs de cerises sont sur le vieux continent jusqu’en Iran. La France produit plus de 53 000 tonnes de cerises par an, surtout dans le Vaucluse, premier département Français producteur (25% du tonnage).

C’est sous l’impulsion de Louis XV que la cerise se développe en France, qui optimise la culture du cerisier. La démocratisation de ce fruit dans l’hexagone en fait le deuxième fruit rouge préféré des français derrière la fraise.

Très utilisé dans la littérature, la cerise a été source d’inspiration pour de nombreux écrivains. Jules Vernes parle longuement des cerises d’Istanbul, Jean-Jacques Rousseau évoque ce fruit dans sa jeunesse et Oscar Wilde les élève au rang mystique en parlant de cueillette à minuit qui pénètre les cerises.

Il existe trois variétés de cerises : les cerises acides, surtout destinées à la préparation d’alcool de cerise ; les cerises anglaises pour les conserves et confitures ; et les douces pour la consommation natures.

Riche en eau (81.1g/100g), la cerise a une valeur énergétique de 282kJ et une teneur de fibre de 1.7g pour 100g de cerise. Concernant les oligo-éléments, la cerise présente 125mg de potassium et 21.8mg de phosphore. Enfin, du côté des vitamines, ce fruit est riche en Vitamine C (9mg) et B3 (400µg).

Fraise

Cultivées depuis l’Antiquité, les fraises ont été utilisées en premier lieu par les Romains. Suite aux allers retours des voyageurs entre les Amériques et l’Europe au 18ème Siècle, de nombreuses variétés de fraises sont passées d’un continent à l’autre, entrainant des croisements.

La fraise est produite et consommée partout dans le monde. Le premier exportateur de fraise au monde est la Californie, plus généralement les Etats-Unis avec plus d’un million de tonnes par an, soit un peu moins de 30% des exportations mondiales de fraises.

Il existe plus de 600 variétés existantes de fraises ! Parmi les plus connues, nous pouvons citer l’Alba, Bogota, Capella, Chandler, Ciflorette, Cijosée, Cirano, Darselect, Douglas, Gariguette, Jewel, Lambada, Machiroux, Mamie, Manille, Maraline, Marjolaine, Pajaro, Redcoat, Selva, Sparkle et Valeta. A noter que la fraise Gariguette représente 20% de la production française.

La fraise est un des rares fruits qui peut s’utiliser de toutes les manières. En effet, on peut aussi bien la consommer nature, avec des accompagnements comme la crème fraiche ou le sucre, en tarte, en morceau dans du fromage blanc ou dans un yaourt, en glace, en cocktail ou en confiture. Une pâtisserie lui est même dédiée : le fraisier.

Côté nutritif, la fraise est riche en eau avec 88.95g pour 100g, en oligo-éléments (153mg de potassium et 40mg de calcium), en vitamines C et B3, et faible en acide gras.

Fruit de la passion

Issu de l’arbre de la Grenadille, le fruit de la passion est originaire de l’Amérique du Sud : Brésil, Argentine et Paraguay.  L’arbre prend la forme d’une liane, qui par ailleurs peut grandir de plusieurs centaines de centimètres par an, très vulnérable aux virus. Mis à part les pays d’Amérique du Sud, les autres principaux pays producteurs sont l’Australie, le Kenya et la Côte d’Ivoire.

Il existe une centaine de variétés de fruits de la passion, les plus communs étant le Common Purple, la Black Knight, Edgehill, Kahuna, Perfecta et la Brazilian Golden qui a la particularité d’être de couleur jaune.

Le fruit de la passion est constituée de très nombreux minéraux dont entre autres le Magnésium, le Fer, du Calcium et su Sodium, ainsi que les vitamines A et vitamines C. Ses vertus guérissantes en font un composant de certaines préparations pharmaceutiques. En effet, il pourvoit au corps une force anti-inflammatoire, anxiolytique et anti-oxydante.

Particulièrement apprécié dans une corbeille de fruits, ce fruits plaira tant pour son gout sucré teinté d'une pointe d'acidité.

Melon

Originaire d’Afrique, le melon appartient à la famille des cucurbitacées. Utilisés aussi bien comme fruit que comme légume, il est parfois utilisé comme entrée et dessert. De forme ronde ou ovale, sa peau est rugueuse et épaisse, et renferme de nombreux pépins indigestes.

L’histoire du melon coïncide avec les grandes civilisations. Cultivé depuis l’âge d’or de l’Egypte Ancienne, 500 ans avant JC, le melon fut importé en Grèce puis en Italie au 1er Siècle après JC. Charlemagne le ramena en France à la fin du premier millénaire, et se développa dans le temps en Provence, le Rhône, le Languedoc et enfin le Val de Loire et la Touraine. Voltaire lui-même qualifiait le melon de « chef d’œuvre de l’été ». Alexandre Dumas échangea la totalité de son œuvre publiée contre une rentre viagère de 12 melons par an !

Il n’existe pas moins de 10 variétés de melons, chacune avec leurs caractéristiques quant à leur récolte. Plus un melon est récolté tôt, plus il est préférable de le consommer comme fruit, le melon perdant son goût sucré au fur et à mesure de son développement. Nous avons le Melon Brodé, Cantaloup, Galia, Hami, Sucrin, Inodore, d’Espagne, Honeydew, Ogen et Piel de sapo. En France, le Galia et le Cantaloup sont principalement cultivés, dans la région charentaise.

La production mondiale est d’un peu moins de 30 millions de tonnes. Les principaux pays producteurs de melon sont la Chine (15 millions de tonnes par an), l’Iran, la Turquie et les Etats-Unis. Du côté de l’Europe, c’est l’Espagne, la France et l’Italie qui produisent l’essentiel. La France produit 300 000 tonnes par an de melon, mais cette production n’est pas suffisante pour  répondre à la demande nationale : elle est obligée d’importer d’Espagne, du Maroc et d’Israël.

Le melon a une teneur calorique inférieure à 50 calories aux 100 grammes. Riche en bêta-carotène et Vitamine C, elle a une dose suffisante de potassium pour prévenir les calculs rénaux. La variété cantaloup a des vertus laxatives due à la quantité de fibres contenue.

Pastèque

De la famille des cucurbitacées, la pastèque est un fruit atypique. A peau lisse mais épaisse, la pastèque pèse généralement entre 5 et 20 kg pour 30 à 40 cm de diamètre. La plante mesure plus de trois mètres de long et peuvent s’accrocher et grimper sur des supports.

Originaire d’Afrique australe et d’Afrique du Sud, la pastèque est cultivée dans les pays chauds. Sa culture s’est cependant développée au pourtour méditerranéen.  La Chine est le plus gros producteur de pastèque au monde, et de loin : il produit plus de 68 000 000 tonnes par an, soir plus de 70% de la production mondiale !

Il n’existe que 4 variétés de pastèque : l’Orangeglo, qui a la particularité d’avoir une pulpe sucrée orange, le Melon d’eau petite yellow, aussi à chair jaune mais 5 fois plus petite, la Moon and stars, et la Gigérine, utilisée pour la confiture de pastèque.

Récemment, l’apparition de la pastèque cubique a fait sensation. Les japonais, constatant les espaces entre les pastèques trop importants dans les conteneurs, ont décidé de faire pousser des pastèques de forme carrée, plus facile à stocker et empiler.

Composée à 92% d’eau, il mérite bien son nom de water melon que lui ont donné les anglo-saxons. Riche en antioxydants, il ne contient pas de cholestérol. Elle contient plusieurs vitamines bénéfiques pour l’organisme : vitamines C, B1, B6 et A.

Poire

Originaire du Nord de l’Asie, présent dans l’alimentation des hommes depuis l’Antiquité, la poire a bénéficié de la concurrence de la pomme pour se différencier au cours de la Renaissance. En effet, la pomme a plutôt été le fruit des paysans alors que la poire a davantage séduit la bourgeoisie et la noblesse.

Les variétés de poire sont classées par période de maturation : été, automne et hiver. Les poires d’été regroupent entre autres la Poire Williams, dont le vrai nom est Bon-Chrétien Williams, la Pérouille ou la Beurré Giffard. Parmi les poires d’automne, nous avons la Beurré Hardy, la Concorde, la Conférence ou l’Alexandrine. Enfin, peu répandues, la Passe-Crassane et la Poire de fisée font des variétés de poires d’hiver.

La poire est composée de 83.71% d’eau pour 58kcals pour 100 grammes. Elle contient 9.80g de sucres simple et 15.46g de glucides. C’est un fruit excellent pour la santé, en effet pour 100g la poire contient 119mg de potassium, 11mg de phosphore, 4.2mg de vitamine C et 26 mg d’acide gras mono-saturés.

Pomme

Déjà consommée en Chine il y a 3000 ans, la pomme a traversé les siècles en enrichissant les pays producteurs. En effet, nutritif et coupe-faim, la pomme est un fruit populaire qui ne compte pas moins de 11000 variétés.

Parmi les variétés les plus répandues en France, nous avons évidemment la Golden, la Gala, la Jonagold, la Pink Lady, Elstar, Idared, Fuji, Red Delicious, la Granny Smith ou la Reinette grise du Canada. La Golden est de loin la variété la plus produite en France, avec plus de 37.8% de la production totale.

A l’échelle mondiale, la pomme est le troisième fruit le plus consommé, derrière la banane et l’orange. La production totale atteint les 70 millions de tonnes par an, la Chine étant le plus gros producteur, et de loin, avec plus de 25 millions de tonnes. La France est sixième, avec un peu plus de 2 millions.

La pomme peut se consommer avec ou sans sa peau, cependant cette dernière est riche en vitamines mais parfois en pesticides. Une pomme non pelée contient 85% d’eau pour une valeur énergétique de 52 kcal. Pour 100 grammes, une pomme contient 1.7 mg de potassium, 11mg de phosphore, 4.6mg de vitamines C et 6 mg de calcium.

La pomme aurait des vertus médicamenteuses, notamment dans la prévention de certaines maladies. En effet, la consommation d’une pomme par jour réduirait le risque de contracter la maladie de Parkinson et d’Alzheimer. Les femmes enceintes qui consommeraient une pomme par jour durant sa grossesse réduirait le risque d’accoucher d’un enfant asthmatique. 

La pomme est proposée dans l'ensemble des corbeilles de fruits.


Copyright © 2012-2013 - Le Jardin Du Fruit